1 février 2014

Nos katas

À part les « Kihon », qui sont les mouvements de base (coups de poing, coups de pied, et blocages) et qui s’exécutent sous forme de séries, par enchaînements, on dénombre selon les courants entre 16 et 25 kata.

Un kata est un enchaînement de blocages et de ripostes constituant un combat virtuel contre plusieurs adversaires, dans le but de permettre au pratiquant de maîtriser un maximum de possibilités lors d’un combat réel.

En général, et dans un souci éthique, les katas commencent et finissent par des blocages, le karatéka ne devant jamais être l’attaquant.

L’ensemble des kata enseignés par les différents courants du Shorin-ryu sont:

Fukyu gata ichi – (1er « nouveau kata », élaboré par Shōshin Nagamine, kata éducatif pour débutants, enchaînement de mouvements de bras (blocages et coups de poing) de base, dans les 2 postures de base).

Fukyu gata ni – (2e « nouveau kata », élaboré par Chōjun Miyagi, kata éducatif pour débutants, un peu plus complexe que le précédent, et plutôt dans l’esprit du Gōjū-ryū quant à sa forme, bien que n’incluant pas la respiration abdominale forcée).

Naihanchi shodan (ナイファンチ初段) (1re partie du kata Naihanchi original, après qu’Itosu Ankō aie scindé ce dernier en 3 parties)
Naihanchi nidan (ナイファンチ二段) (2ère partie du kata Naihanchi original, après qu’Itosu Ankō aie scindé ce dernier en 3 parties)
Naihanchi sandan (ナイファンチ三段) (3ère partie du kata Naihanchi original, après qu’Itosu Ankō aie scindé ce dernier en 3 parties)

Pinan Shodan (ピンアン初段) (élaboré par Itosu Ankō à partir des kata Passaï et Kûsanku)
Pinan Nidan (ピンアン二段) (élaboré par Itosu Ankō à partir des kata Passaï et Kûsanku)
Pinan Sandan (ピンアン三段) (élaboré par Itosu Ankō à partir des kata Passaï et Kûsanku)
Pinan Yondan (ピンアン四段) (élaboré par Itosu Ankō à partir des kata Passaï et Kûsanku)
Pinan Godan (ピンアン五段) (élaboré par Itosu Ankō à partir des kata Passaï et Kûsanku)

Unsū (ウンスー)
Rōhai  (ローハイ)

Passai shō  (パッサイ小)
Passai dai (パッサイ大)
Tomari passai (泊 パッサイ)

Sōchin (ソーチン)
Chintō (チントー)
Chintî (チンティ)